Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 02:30

 

 

 

 

 

Fichier:Buffet.orgue.cathedrale.Perpignan.png

  

 

 

L'orgue est un instrument de musique multiforme dont les caractéristiques communes sont :

  • d’être joué à l’aide d’un ou de plusieurs claviers et le plus souvent d’un pédalier ;
  • de produire les sons à l’aide d’ensembles de tuyaux sonores alimentés par une soufflerie, appelés « jeux » ou « registres », ou d'imiter ce type de sonorités.

Étymologie  

Le mot orgue vient du grec οργανον (organon) (en latin organum), signifiant outil ou instrument (recouvrant par là la notion d’instrument de musique, mais sans lien direct avec l’orgue). L’organa du Moyen Âge désignait aussi bien une polyphonie liturgique que le service religieux lui-même.

L’instrument a également reçu de nombreuses appellations métaphoriques : roi des instruments (expression attribuée à Guillaume de Machaut) ; ancilla Domini, servante du Seigneur ; mais aussi, plus péjorativement, cornemuses du diable.

 

 

Histoire de l’orgue à tuyaux  

 

Orgue d'esthétique germanique

On peut désigner ainsi les instruments disposant d’un sommier, organe central supportant les tuyaux et distribuant le vent dans ces tuyaux sous l’action des touches, le mouvement étant transmis de façon exclusivement mécanique.

La diffusion de l’orgue dans les églises ne devient importante qu’en liaison avec celle de la polyphonie à 4 parties. La période de l’orgue baroque s’étend approximativement du début du XIVe au milieu du XVIIIe siècles. Au cours de cette période de quatre siècles et demi, les progrès techniques accompagnent et suscitent le développement du répertoire, aboutissant à un apogée au cours des XVIIe et XVIIIe siècles dans les principaux centres européens : Italie, France, pays germaniques, Pays-Bas, Angleterre et Espagne.

Du milieu du XVIIIe au début du XIXe siècles, l'orgue va complètement disparaître du registre musical ( ainsi que le clavecin ) au profit de l'orchestre symphonique, même dans le registre religieux, d'où les non-faits de factures d'orgues lors de cette période.

Au XIXe siècle, l'orgue renaît avec l'apparition du style musical romantique et par la même occasion de la facture du même nom. La facture romantique renoue avec les progrès technologiques, sous l'impulsion notoire d'Aristide Cavaillé-Coll : ces progrès concernent au premier chef les modes de transmission et la production du vent, mais aussi l'esthétique musicale. Les compositeurs à l’utiliser à l'époque seront notamment César Franck et Felix Mendelssohn Bartholdy.

Le XXe siècle voit un intérêt grandissant et une redécouverte des instruments anciens. Ce mouvement initié en Allemagne dans les années 1920 va être poursuivi en France jusqu'à nos jours : il s'agit du mouvement de l'orgue néo-baroque. Dans un premier temps, il va constituer une esthétique nouvelle tentant une synthèse des orgues du XIXe siècle aux styles antérieurs. Puis plus tard, on se met à construire des orgues dans les styles d'avant le XIXe siècle que l'on redécouvre.

En France, ce mouvement se fait en parallèle avec un vaste chantier de restauration du patrimoine instrumental au titre des monuments historiques.

De nos jours, de nouvelles créations, poussées par le retour des orgues dans les salles de concert (notamment au Japon et aux USA), s'inscrivent dans la continuité de l'orgue néo-baroque, en y apportant des technologies nouvelles grâce à l'informatique ou le numérique.

 

Lire la source

 

 


Pour plus d'informations, vous pouvez aller voir sur Wikipedia,

Histoire de l'orgue

 

 

 

 



Les liens ne sont pas encore en place!

 

http://www.atelier-quoirin.com/

 

http://christian.bigaud.free.fr/

 

http://www.muhleisen.fr/dynamic/frontoffice_fr/index.php

 

http://eol.asso.online.fr/accueil/index.php3

 

http://www.modulorgue.com/accueil.html

 

 

 

construire soi-même un orgue:   http://pascal.leray.free.fr/web_org/org_building_pipe_organs.html

 

http://www.histoirepassion.eu/spip.php?article458

 

http://www.orgues-barbarie-toulouse.org/dossiers/dossiers.php?id_dossier=107

 

http://musimeca.pagesperso-orange.fr/Porta.htm

 

http://www.roselyne-barbarie-orgue.com/page5b.htm

 

http://www.csfconsultant.com/PBCPPlayer.asp?ID=210872

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





 

 

Nous reviendrons, dans un prochain article, sur les orgues d'Alsace.

Sur les 10 000 orgues à tuyaux que l'on dénombre en France, 1200 se trouvent en Alsace, dont 176 sont classés monuments historiques!

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Archives