Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

REUTERS/SHANNON STAPLETON
Bernard Madoff, le 17 décembre 2008, à New York.


les liens Madoff:
- ...et toujours l'affaire Madoff
- l'affaire Madoff humilie les autorites americaines
- quoiqu'elle disent, les banquent françaises ont jouée à Made-off-arnaque.con
- les dessous de l'arnaque...
- le point de vue de Mariane
- les banque chez Madoff-les echos
- madoff a dupe les investisseurs_les_plus chevronnes

                  ----------------ooo000ooo-----------------

Mais c'est bien fait pour leur gueule, à tous ces boursicoteurs véreux.... Bien sur que lorsqu'on a du fric à plus savoir qu'en faire, on peut jouer à la bourse, et c'est là que réside le problème. La bourse on y joue... comme à la roulette ou au black jack, alors il ne faut pas venir se plaindre après qu'on ait perdu des fortunes. Les banques elles ont jouées aussi, elles ont perdues, et  on leur file du fric par dessus le marché (de la bourse...). Ceux de nos impôts, et bien à moi ça me les casse, les bourses, d'autant plus que lorsqu'elles gagnaient de l'argent à ne plus savoir quoi en faire, elles ne sont pas venu cogner à notre porte pour nous dire: "tenez les gars, j'ai gagné de l'argent au jeu, je vous en donne un peu, pas beaucoup mais un petit peu seulement..."
                        Bande de nases de banquier qui ne prêtaient que déjà difficilement un crédit pour acheter une maison ou un appartement, il faut encore que ce soit nous qui leur prêtions pour ne pas qu'elles mettent la clef sous les paillasson en or des entrées de leurs édifices bancaires. Là franchement on aura tout vu...Et en plus de tout ça, elles ne prêtent même plus l'argent qu'on leur a prêté pour: elles nous le vendent...Et bien sur qu'elle nous le vendent notre argent, on leur prête 100 balles, elles nous le vendent1 20 et on doit le leur rembourser 150...En fait dans le coup, on a perdu 70 balles et les banque ont gagnées 70 balles. On voit bien que l’argent va toujours dans la même bourse, c’est d’ailleurs pour cela que l’on dit « se faire les couilles en or… ». Les banquiers se sont fait les couilles en or en jouant à la bourse, et maintenant, c'est un coup de pieds dans les parties qu'ils encaissent...ça doit faire franchement mal
                        Voilà le marché de dupe auquel se livrent les banques.
De toute façon ce sont toujours les mêmes qui gagnent: les grosses fortunes et les banques, et ceux qui sont marrons ce sont toujours ceux qui payent les pots cassés, c'est à dire les "travailleurs", comme disait G Marchais.

                       D'ailleurs il portait mal son nom, pour un communiste pur et dur: la loi du marchais et morte faute de combattants, celle du marché vit ses dernières convulsions avant de passer, ou de trépasser, c'est comme on le sent.

                        On vit un tournant de l’histoire, on ne sait pas ce qui va advenir dans les prochains mois, mais il ne faut surtout pas louper le virage. Mais des virage on en a pris un en 1789, on voit où on en est actuellement : un président qui décide de tout, qui donne aux plus riches, qui enlève aux plus démunies, qui sape les institutions centenaires, bref  qui créé une catastrophe économique, institutionnelle, sociale et culturelle sans précédent…et on voudrait que l’on reste calme !

J'en garde pour l'épisode 2...de ma haine envers le système verreux...et il y en a pour tout le monde, sans exception.


liens:

- 67 000 emplois supprimés en un jour...le chemin des dames de la finance, si j'ose dire
- les banques et Ségolène
- un des virages à ne pas rater!


Le chemin des dames:
une catastrophe humaine...une autre manière de mettre les gens sur le carreau; et les responsables sont toujours les mêmes: les politiques et les financiers ...

- le chemin des dames, le vrais...
- un autre point de vue du chemin des dames...
- toujours le chemin des dames...

Les mêmes causes produisent les mêmes soufrances, les mêmes morts, les mêmes desespoirs, les mêmes exclusions...
Quelles causes? Le désir de puissance, l'avidité et l'imbécilité...et j'en passe!

Partager cette page

Repost 0

Archives